Un P2M ? Un produit ? Une StartUp ? Un commencement…

Lorsqu’on dit 2ème année ENSI, on dit P2M (ou PCD). Le 2ème semestre de cette année chargée sera à 90% consacré au P2M. Une fois on arrive à un stade avancé de ce projet, avec le deadline qui s’approche, tout le monde y pense le matin, tout le monde y pense pendant le déjeuner et certain –j’en faisais partie- en rêvent la nuit. Le P2M est un exemple type d’un jeune entrepreneur en train de créer et concrétiser son projet, son idée. De l’idée, à la réalisation et jusqu’à la présentation finale… On pourrait faire une analogie parfaitement cohérente :

Un entrepreneur commence par trouver une idée innovante, originale et faisable. Un ENSIen fait implicitement la même chose en choisissant le sujet du P2M. Un entrepreneur devient progressivement « habité » et « hanté » par son idée, veillant à bien l’élaborer, à plus la développer et à plus la concrétiser. C’est exactement ce qui se passe, mais d’une façon implicite, chez un ENSIen à une phase plus avancée du P2M, mais la seule différence est qu’il le fait par obligation, juste pour suivre le « système ». La question qui se pose ici : pourquoi ne pas choisir un sujet qui induit notre motivation ? Ou ne pas trouver une idée à laquelle on croit ? Par laquelle on est convaincu et la fixer comme objectif à atteindre ? Des questions qui restent à méditer… De plus, un entrepreneur doit à la fin faire une présentation complète et convaincante sur son projet devant des investisseurs potentiels. C’est plus ou moins la présentation finale que fait un ENSIen pour son P2M… A une différence près : l’idée, le projet meurt pour de bon à la fin de la présentation…

 Un P2M à l’ENSI peut facilement se transformer à un petit projet de création de StartUp. Pourquoi ne pas le mettre pas dans un cadre entrepreneurial ? Pourquoi ne pas inciter les ENSIens à penser « innovation », « entrepreneuriat » et « création d’entreprises » en élaborant un tel projet ? Pourquoi ne pas penser à rendre son P2M un produit qui se vend ? Une application sur Android Store » ou sur « iStore » de laquelle on tire profit à chaque téléchargement ? Pourquoi un tel projet meurt juste après sa présentation finale ? N’est-ce pas une perte de ressources, d’idées, de talents, de temps ?

Il est temps d’arrêter de penser à son P2M comme une note, un module. Il est temps de « pratiquer » l’entrepreneuriat dès nos années universitaires afin d’être prêt le jour où on met nos premiers pas dans le marché de l’emploi. Créer son propre entreprise et mener son propre projet ne nécessite forcément pas de l’expérience professionnelle comme dit la mentalité de la plupart des étudiants.  Il nécessite plutôt de la volonté, de la motivation, de la détermination. Mis à part l’exemple célèbre de Steve Jobs, Mark Zuckerberg et Bill Gates qui n’ont même pas pris la peine de continuer leurs études après avoir trouvé une idée à laquelle ils croient (croyaient), on a même des exemples réels ici en Tunisie, mais malheureusement des exemples méconnus. Le problème c’est que peut-être ces exemples là n’ont pas pris la peine de faire entendre leurs voix et encourager les autres à les suivre…

4 Comments Add yours

  1. ahmed says:

    Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article qui parle de l’ENSIen méconnu de bon nombre de personnes qu’ils soient des collègues, des professeurs ou même d’investisseurs, L’ENSIen qui voudrai nouer la cravate pour défendre ses idées et non pour assister aux, Ô combien, lassant cocktails.
    Une joyeuse assemblée d’élèves de l’ENSI ainsi que moi même avons pris l’initiative de lancer un club justement pour prendre soins des projet intéressant qui se font dans notre école chercher une continuité au coeur des travaux et pourquoi pas défendre des idées nouvelles, mais malheureusement après deux mois a supplier pour qu’on nous entende la réponse a été bien énigmatique, ” nous sommes entrain d’étudier la possibilité de vous fusionner avec un club existant pour palier a des contrainte de financement…”
    j’éspère donc que cette étude finira avant 2014…
    merci encore :)

    Like

  2. achin15 says:

    Bonjour Ahmed,
    Votre idée est excellente ! Dommage qu’elle n’a pas pu se réaliser à causes de la bureaucratie de l’administration de l’ENSI.
    En quelle année vous avez lancé cette initiative ? Peut-être qu’on pourrait la relancer une autre fois. Ce genre d’initiatives nécessite de la perséverance et de la patience pour les réaliser, faudrait pas abandonner dès qu’on échoue la première fois :)
    Beaucoup d’idées ont vu le jour et se sont concrétisées à l’ENSI après une deuxième et même une troisième tentatives…

    Like

  3. ahmed says:

    Bonjour,
    C’était au début de cette année la première tentative ;)

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s