Ma soutenance de Projet de Fin d’Études

Le 19 Mars 2012, était le jour où mon stage de fin d’études avait commencé. J’étais déjà en Allemagne depuis trois jours. Je n’ai pas encore obtenu ma chambre dans le village universitaire, donc j’ai passé les premiers jours chez Haykel, un membre de la famille auquel je suis tellement reconnaissant. Les premiers jours m’ont marqué à vie, le jour où je voyais le siège de la société pour la première fois, le jour où on m’a présenté à l’équipe avec laquelle je vais travailler, le jour où j’ai pris mon badge d’accès… Jour après jour, les six mois de stage se sont rapidement passés. Avec mes célèbres problèmes de mémoire, je me souviens uniquement des jours les plus marquants, entre autres le 19 Septembre 2012, le jour où j’ai effectué ma Abschlusspräsentation (Présentation Finale) devant toute l’équipe avec laquelle j’avais travaillé chez Bosch, ce jour était aussi par coup de chance mon 24ème anniversaire. La présentation a duré plus d’une heure et trente minutes, c’était un jour tellement stressant, tellement important pour moi de bien l’effectuer, que j’ai dû m’entraîner presque 15 fois chaque fin de journée dans une salle de réunion vide pour bien présenter mon travail. Pas de question d’être en dessous des attentes de mon encadrant, du chef de groupe, des autres stagiaires et du reste de l’équipe. Après tout, je représentais le profil et les compétences de l’ingénieur Tunisien, et les futurs diplômés de l’ENSI. Laisser une bonne impression est toujours une sacrée responsabilité, dont pas tout le monde est conscient.

Un très beau souvenir

Le 21 Septembre 2012, mon stage est arrivé à sa fin, il a été clôturé avec une fête de départ dite «Ausstand» distinguée et pleine d’émotions. Le 22 Septembre 2012, j’ai quitté la ville spéciale de Stuttgart pour retourner en Tunisie. Ma soutenance était fixée pour le Lundi 2 Octobre 2012 à 10 heures du matin. Ayant assez de confiance et le moral déjà haut depuis ma présentation au boulot, je voyais la soutenance comme une sorte de banalité, surtout que ça va être une version très allégée et non technique de ma Abschlusspräsentation déjà faite au boulot et que j’avais apprise par cœur. Le jour J, je suis arrivé à la salle des soutenances de l’ENSI 45 minutes en retard –c’est devenu une tradition à l’ENSI pour ceux qui appartiennent à la session de Septembre– tous les facteurs de malchance se sont rassemblés à la même matinée, comme tout autre jour important, tout le monde était en train de m’attendre, le téléphone n’a pas cessé de sonner, j’ai décidé de l’ignorer pour diminuer le stress. Bien que j’ai prévu une soutenance publique et que j’ai invité mes amis, j’étais quand même très surpris et touché du grand nombre des amis présents. J’ai eu aussi la chance d’avoir un jury compréhensif, mon retard était justifié en tout cas. Sans perdre plus de temps, j’ai tout de suite commencé ma présentation qui s’est tenue en Anglais et j’ai réussi de justesse à respecter les 20 minutes qui m’ont été allouées, les questions-réponses incluses. La pratique a bien donné ses résultats enfin. Note finale : 17.20/20, l’annonce de la note m’a fait défiler dans ma tête les six mois de travail du début à la fin, les jours où je bossais le jour et j’avais les cours de soir d’Allemand le nuit, les jours du Ramadhan où j’avais passer 12 heures consécutives à débugguer mon soft, le jour où j’ai validé mon travail devant toutes l’éuipe…

A l’ENSI, la deuxième année est la plus importante du côté technique et compétences, mais la troisième année est la seule année dont la moyenne sera publiée dans le diplôme en termes de mention. Comme le premier semestre n’intéresse pas généralement beaucoup de monde, il vaut mieux clôturer son cursus avec un PFE qui présentera un travail de qualité pour l’encadrant, la société ou le laboratoire et surtout le jury afin d’avoir une bonne moyenne générale qui est la moyenne des notes données par chaque côté. Comme ça on pourra garantir un cursus académique bien couronné avec la mention BIEN, une mention bien méritée au sein d’une école comme l’ENSI… Bon courage à tous les ENSIens actuellement en II3.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s